2019/07/15
KBD Insurance

Comment l’assurance fonctionne pour un bricoleur (Entrepreneur Général)

De nouveaux immeubles à condos et de bureaux étant construits dans les quatre coins de la ville, il est prudent de dire que le secteur de la construction est en plein essor à Montréal. Que vous soyez une entreprise individuelle spécialisée ou une grande firme supervisant des projets de plusieurs millions de dollars, il est important que vous ayez le bon type d’assurance afin de répondre aux besoins de votre entreprise. Ce mois-ci, nous allons voir un aperçu des différentes couvertures d’assurance disponibles pour les entrepreneurs et les entreprises de construction.

Cautionnement RBQ:
FélicitationsVous avez passé votre examen et vous êtes maintenant accrédité par la Régie du Bâtiment du Québec et pouvez démarrer votre entreprise. La première chose dont vous avez besoin est d’obtenir votre cautionnement RBQ qui est obligatoire pour tous les entrepreneurs agréés au Québec. Un cautionnement ne constitue pas une couverture d’assurance, mais financière, et peut être acheté auprès de la plupart des courtiers d’assurance (tels que KBD). C’est une couverture qui protège vos clients dans le cas où vous ne respecteriez pas votre contrat. Par exemple : vous êtes recruté pour le coulage d’un plancher de béton dans le sous-sol d’un client qui remarque que le sol n’est pas à niveau. Vous êtes considéré comme étant en défaut puisque vous n’avez pas effectué le travail correctement, et le cautionnement couvre les frais occasionnés au client pour faire refaire le travail par quelqu’un d’autre, s’il n’est pas en mesure de récupérer le montant auprès de vous. Ces cautionnements ont une limite de 20 000 $ et 40 000 $ en fonction du fait que vous soyez un entrepreneur général ou spécialisé. 

Responsabilité générale:
Maintenant que vous avez votre cautionnement et que vos clients ont la conscience tranquille, il est temps de vous protéger vous-même. La première couverture d’assurance dont vous avez besoin est la responsabilité civile générale. Nous en avons déjà parlé dans des articles précédents, cette couverture vous protège dans le cas de toute blessure ou de dommage matériel causés à une tierce partie. KBD offre des limites allant jusqu’à 5 000 000 $ en responsabilité civile générale, vous êtes donc entièrement protégé si un accident se produit et si l’on vous poursuit en justice.  

Outils:
Il est ensuite temps de protéger vos outils et votre équipement en cas de dommages. Ces objets vous sont essentiels afin de pouvoir effectuer votre travail, il est donc important de vous assurer qu’ils sont bien assurés. De cette manière, vous serez en mesure de les remplacer et de reprendre le travail le plus rapidement possible s’ils sont endommagés ou volés. Le type de couverture dont vous avez besoin est une police flottante pour le matériel, qui assure vos outils et votre équipement en tout lieu, à la fois sur le chantier et lorsqu’ils sont entreposés la nuit. Vous pouvez avoir un forfait d’assurance pour couvrir tous vos plus petits outils et vos plus grands éléments d’équipement individuellement et leur assigner une valeur à tous.

Contenu de bureau:
Si vous travaillez dans un bureau ou que vous entreposez votre équipement ou des matériaux dans un entrepôt, il est important d’avoir une couverture d’assurance pour ce lieu. Cela protégerait vos bureaux, vos chaises, vos ordinateurs ainsi que tout ce que vous entreposez dans ce lieu contre le feu, la foudre, les explosions, les inondations, les tremblements de terre et le vol. 

Assurance flottante des installations:
Des travaux de plus grande envergure prennent plus d’une journée pour être effectués. Dans ce cas, il est possible que certains de vos matériaux sur le chantier ne soient pas encore installés. Par exemple, vous construisez une terrasse pour la maison d’un client et vous achetez tout le bois à l’avance alors que la construction prendra plusieurs jours ; les matériaux ne font pas encore partie de la terrasse et ne sont pas couvertes par la police d’assurance habitation de votre client. Si ces matériaux sont endommagés, il est de votre responsabilité de les remplacer afin de pouvoir continuer votre travail. Une police flottante des installations vous couvre dans le cas de dommages causés aux matériaux qui ne sont pas encore installés ou en cours de construction, vos coûts salariaux ainsi que le contenu en cours de transport. 

Assurance chantier:
Pour les plus gros projets, il est possible que vous deviez souscrire une assurance chantier. C’est une protection semblable à l’assurance flottante des installations, mais vos limites sont plus élevées. Qu’il s’agisse d’un projet de rénovation majeure ou de l’agrandissement d’un bâtiment, de la construction d’une maison ou d’un bâtiment commercial, vous avez besoin d’une couverture pour la propriété à partir du moment où vous commencez le projet jusqu’à ce qu’il soit livré à votre client. Imaginez que les trois quarts de la construction d’une maison sont terminés et qu’un incendie est provoqué par la foudre. Vous devez recommencer à zéro, ce qui augmente considérablement les coûts nécessaires à l’exécution des travaux, sans aucun paiement additionnel de la part de votre client. L’assurance chantier vous fournit une assurance pour le bâtiment pendant qu’il est en cours de rénovation ou de construction et couvre les matériaux ainsi que la main d’œuvre, et vous rembourse les coûts supplémentaires causés par l’endommagement de l’édifice.

Cautionnement de soumission:
Si vous soumissionnez un projet de plus grande envergure, il est possible que le client exige un cautionnement de soumission en plus de votre proposition. Semblable au cautionnement RBQ, ce cautionnement ne vous protège pas vous, mais votre client. Il leur garantit que votre soumission sera honorée au prix convenu. Par exemple : vous faites une soumission pour un projet à 100 000 $ et obtenez le contrat. Mais vous réalisez plus tard que vous avez fait une erreur et que vous pouvez seulement effectuer le travail pour 150 000 $ afin de réaliser un profit. Le cautionnement de soumission garantit au client de ne pas avoir à payer plus de 100 000 $, le prix convenu. Afin d’obtenir un cautionnement de soumission, vous devez fournir à la compagnie d’assurance les états financiers de votre entreprise, et si l’on estime que vous avez une bonne situation financière, on émet le cautionnement. Cela garantit que la compagnie d’assurance est en mesure de recouvrer les coûts additionnels si vous n’honorez pas votre soumission. 

Cautionnement de bonne exécution:
Une fois que vous avez obtenu le travail, votre client peut parfois exiger un cautionnement de bonne exécution. Comparable au cautionnement de soumission, il garantit au client que vous allez effectuer le projet sans violation. Il se peut qu’il exige aussi un cautionnement de salaire et de matériaux, ce qui lui garantit que s’il vous rémunère pour le travail, vous payez vos sous-traitants et vos fournisseurs pour leur travail et les matériaux qu’ils vous fournissent. Si vous commettez un manquement durant le projet (pour cause de faillite, par exemple), la compagnie d’assurance vous fournissant le cautionnement paie les coûts supplémentaires nécessaires pour terminer le projet. Encore une fois, une compagnie d’assurance doit analyser vos finances afin d’émettre le cautionnement, puisque vous devez lui rembourser ces coûts.

Tel que vous pouvez le voir, il y a de nombreux produits d’assurance pour les entreprises de construction. Bien que vous n’ayez pas immédiatement besoin de tous ces produits, vos besoins peuvent changer avec la croissance de votre entreprise. En tant que courtier, KBD peut vous aider à adapter votre couverture et vous assurer que vous avez tout le nécessaire pour protéger votre entreprise et favoriser sa croissance. 

Tag avec :
Cliquez ou appelez pour une soumission aujourd’hui.
Contactez-nous Obtenez une soumission