De quel montant de couverture d’assurance locataire aie-je besoin ?

Claudia Fortin

En tant que joueuse de hockey des Stingers de Concordia, Claudia était l’une des meilleures défenseures de la ligue. Aujourd’hui, la native de la ville de Québec domine maintenant dans le domaine de l’assurance commerciale en tant que membre de l’équipe de KBD.

Les locataires ont besoin d’un montant de couverture équivalent à la valeur de leurs biens.

« Mais l’assurance locataire n’est même pas obligatoire au Québec, » dites-vous.

« Devrais-je vraiment m’en procurer ? »

Oui.

Ça ne coûte pas cher, c’est facile à obtenir et votre propriétaire vous demandera probablement d’en avoir dans votre bail de toute façon.

Autant s’en procurer !

L’assurance locataire est conçue pour couvrir votre responsabilité civile et pour protéger vos biens dans l’éventualité d’un feu, d’un vol, de dégâts d’eau et plus encore.

Apprenez-en plus sur comment contracter de l’assurance locataire ici.

La couverture de contenu est la portion de l’assurance locataire qui couvre vos biens, incluant vos électroménagers.

Si la valeur totale de vos possessions est de 20 000 $, vous avez donc besoin d’une police d’assurance vous couvrant pour 20 000 $.

Ça ne veut pas dire que vous paierez 20 000 $ pour votre police.

Nous vous en dirons plus sur le coût de l’assurance plus bas.

(Note : évaluez la valeur de vos biens à neuf. C’est à votre avantage, puisque cela vous permet d’exclure l’usure normale.)

La portion d’assurance pour la responsabilité civile vous protège financièrement dans l’éventualité où vous seriez responsable de dommages à l’immeuble.

Au Québec, les propriétaires exigent en général que leurs locataires soient couverts pour un montant de 2 millions de dollars en assurance responsabilité civile.

Cette partie de l’assurance locataire vous couvre autant pour le trou que vous avez fait dans le mur que si vous mettez le feu à l’immeuble au complet.

De quelle information aie-je besoin pour l’assurance locataire ?

Voici l’information que vous devez avoir en main :

  • Nom
  • Date de naissance
  • Adresse
  • Valeur de vos biens
  • L’année de construction de l’immeuble
  • Les matériaux de construction de l’immeuble

Vous avez tout ?

Super.

Cliquez plus bas pour obtenir une soumission en ligne.

Il vous manque des informations ?

Si vous ne savez pas votre nom, votre date de naissance ou votre adresse, nous ne pouvons malheureusement pas vous aider.

Prenez peut-être un moment pour faire le point sur votre vie.

Les deux derniers points, par contre ?

Il est normal que vous ne connaissiez pas les réponses.

Comment pourriez-vous !

Heureusement, il est de plus en plus courant que les compagnies d’assurance aient cette information dans leurs dossiers.

Autrement, demandez à votre propriétaire ou jetez un coup d’œil à votre bail.

Astuce de pro : si vous habitez au rez-de-chaussée ou dans un sous-sol, ou si vous entreposez certains de vos biens dans un casier sous-terrain, pensez à prendre une couverture contre les dégâts d’eau.

Qu’est-ce qui n’est pas couvert par l’assurance locataire ?

Les données : Nous remplaçons un ordinateur portable volé, perdu ou endommagé — mais pas les données qui y sont enregistrées.

Les défectuosités 

L’usure graduelle : Comme pour toutes les polices d’assurance, les dommages doivent être soudains et accidentels pour être couverts.

La location de votre résidence : Vous pensez sous-louer votre appartement lors d’un voyage en Europe cet été ? Même si votre propriétaire le permet (ce qui est rare), votre assurance, elle, ne vous couvrira probablement pas si la sous-location est de plus de 30 jours.

Le terrorisme

Le gel : Si vous laissez vos biens à l’extérieur.

Astuce de pro : informez-vous auprès de votre courtier au sujet des limites de la police !

Chaque couverture a un montant maximum qui peut être remboursé par l’assureur dans l’éventualité d’une réclamation.

Pour les objets de grande valeur qui peuvent être volés facilement, comme un vélo de course, par exemple, le remboursement pourrait être bien loin de la valeur initiale de votre bien.

Informez-vous d’avance.

Est-ce facile d’obtenir de l’assurance locataire ?

L’assurance locataire est en général le type d’assurance le plus RAPIDE et le plus FACILE à obtenir.

En 5 à 10 minutes, vous pouvez avoir une couverture valide et activée.

C’est le cas parce que nous n’assurons que vos biens — et non l’immeuble en soi. (Vous n’êtes pas propriétaire, rappelez-vous !)

Les compagnies d’assurance au Québec ont donc besoin de moins d’information pour émettre une police d’assurance.

Vous n’avez qu’à fournir les informations mentionnées plus haut et vous serez assuré en moins de temps qu’il ne faut pour finir votre café.

Un jeu d’enfant !

Combien devrais-je payer pour de l’assurance locataire ?

Le coût moyen de l’assurance locataire au Québec est de 27 $ par mois, soit 320 $ par année.

Vous pouvez réduire ce montant de moitié si vous choisissez de ne pas protéger vos biens et de n’être couvert que pour la responsabilité civile et le feu.

Si vous ne possédez pas de biens qui valent la peine d’être assurés, il pourrait s’agir d’une bonne option pour vous.

Une autre façon de réduire votre prime est d’augmenter votre franchise — le montant que vous devez payer pour chaque réclamation avant que la compagnie d’assurance ne couvre le reste.

Bref, l’assurance locataire est abordable, rapide et facile.

Qu’attendez-vous ?