Quel est le coût moyen de l’assurance habitation au Québec ?

Claudia Fortin

En tant que joueuse de hockey des Stingers de Concordia, Claudia était l’une des meilleures défenseures de la ligue. Aujourd’hui, la native de la ville de Québec domine maintenant dans le domaine de l’assurance commerciale en tant que membre de l’équipe de KBD.

Selon les données de KBD, le coût moyen d’une assurance habitation au Québec est de 1 450$

Eh oui.

Vous devez encore dépenser de l’argent pour votre belle nouvelle maison que vous venez tout juste d’acheter.

Et vous pensiez que c’était l’heure de célébrer…

Que voulez-vous entendre d’abord : la bonne ou la mauvaise nouvelle ?

Nous allons faire le choix pour vous.

Selon les données de KBD, le coût moyen d’une assurance habitation au Québec est de 1 450$.

C’est le montant le plus bas au Canada !

Ça, c’est la bonne nouvelle.

Et c’est en raison du fait qu’il y ait peu de réglementation au Québec, contrairement aux autres provinces, dont certaines ont l’assurance gérée par leur gouvernement provincial.

Au Québec, nous avons plusieurs entreprises en bonne position financière qui se font concurrence pour vous avoir comme client.

Pour les consommateurs, cela signifie un coût d’assurance habitation plus bas.

La mauvaise nouvelle ?

Les prix grimpent.

Ils ont augmenté en 2021 et augmenteront encore en 2022.

Mais revenons-en aux bonnes nouvelles : même après la plus haute augmentation depuis 2016 pour notre province, nous avons toujours les prix d’assurance les plus bas au pays.

Si c’est tout ce que vous désiriez savoir, vous êtes libres de quitter.

Mais nous avons beaucoup de choses à couvrir dans l’article d’aujourd’hui :

Mais commençons par parler des taux qui augmentent et, probablement le plus important, de la raison pour laquelle ils augmentent.

Pourquoi les prix d’assurance habitation grimpent-ils au Québec ?

Sans vouloir faire « tabloïd », Le Prix De L’Assurance Habitation Au Québec Augmente — Et La Raison Vous Choquera.

Dans les faits, il y a deux facteurs simples qui sont en jeu.

Le deuxième, en particulier, est intéressant, et vous n’y avez peut-être même pas pensé.

Mais d’abord, une petite leçon d’économie.

L’offre et la demande — aucun doute, vous connaissez.

Lorsque l’inventaire d’un produit ou d’un service est bas, et que la demande est élevée, ça coûte plus cher.

Par exemple, disons que la demande pour du bois est forte, mais qu’il n’y en ait pas assez pour satisfaire tout le monde.

Les vendeurs de bois peuvent augmenter leur prix et continuer à vendre leur produit.

Maintenant, disons qu’il y ait un nombre limité d’entrepreneurs en construction.

Tant que la demande est forte pour ce genre de service, les entrepreneurs peuvent charger plus cher pour leur travail.

Allons-y avec quelques données.

Un sondage Léger de janvier 2021 a révélé que dans la dernière année, plus de 80 % des entreprises de rénovation et de construction au Québec ont fait face à des délais de livraison plus longs et à des inventaires plus bas qu’à l’habitude.

Bref, les matériaux sont moins nombreux et arrivent moins vite.

Un autre sondage Léger de décembre 2020 a démontré que 65 % des propriétaires du Québec avaient effectué des rénovations dans les 10 mois précédant l’étude.

Conclusion : l’appétit pour les projets demandant certains matériaux est élevé.

La demande est là, mais pas l’offre.

Ce qui nous amène à la raison numéro 1 pour laquelle les prix grimpent : le coût des matériaux augmente.

On peut pointer du doigt la combinaison de forte demande et d’inventaire réduit que nous venons d’expliquer.

Qui doit payer pour ces matériaux quand vous soumettez une réclamation pour des réparations sur votre maison ?

Votre compagnie d’assurance.

Mais celle-ci ne veut pas perdre d’argent, et elle fait donc passer cette augmentation de prix sur ses clients.

La deuxième raison pour laquelle les prix d’assurance habitation au Québec augmentent est celle-ci : les nids-de-poule.

Quoi ?

Eh oui, les routes du Québec sont terribles.

Nous le savons.

Mais qu’est-ce que ça a à voir avec l’assurance?

Nous avons peut-être simplifié un peu trop la chose en ne faisant référence qu’aux nids-de-poule.

Mais voici : quand vous soumettez une réclamation d’assurance habitation, votre compagnie d’assurance engage des entrepreneurs pour faire les réparations.

Où sont tous ces entrepreneurs et ouvriers en ce moment ?

Ils réparent les rues, les ponts et les autoroutes. Ils construisent des hôpitaux.

Les dépenses en infrastructure au Québec, et surtout à Montréal, sont astronomiques.

En plus de cela, le coût de la main-d’œuvre a augmenté d’environ 10 % chacune des trois dernières années.

Il y a donc moins d’entrepreneurs auxquels les compagnies d’assurance peuvent avoir recours, et ceux qui sont disponibles coûtent plus cher.

Une fois de plus, l’augmentation du coût se fait passer sur qui d’autre que vous, le client.

Foutus nids-de-poule.

Comment réduire vos frais d’assurance maison ?

C’est l’heure du quiz !

À quelle fréquence une personne moyenne soumet-elle une réclamation d’assurance habitation ?

  1. Chaque 6 mois
  2. Une fois l’an
  3. Une fois par 5 ans
  4. Une fois par 20 ans

Pensez-y…

En attendant, un petit mot à propos de la réduction de votre prix.

Nous venons de voir que l’assurance habitation au Québec est la moins chère de tout le Canada, même si ses taux grimpent.

Ça ne veut pas dire qu’il n’existe pas des moyens de garder vos coûts relativement bas.

Voici six de nos meilleurs trucs pour réaliser des économies annuelles et mensuelles sur votre assurance habitation.

Augmentez votre franchise

OK, le temps est écoulé.

La réponse à notre quiz ?

Une personne moyenne fait une réclamation d’assurance habitation une fois par 20 ans.

En doublant votre franchise, la majorité des compagnies vous offriront une réduction de prix de 5 à 10 %.

Disons que vous augmentez votre franchise de 500 $ à 1000 $.

En 20 ans sans réclamation, vous sauvez 10 % de votre prime.

Maintenant, disons que vous faites finalement une réclamation après cette 20e année.

Vous payez un maigre 500 $ de plus de votre poche, mais vous avez économisé des milliers de dollars en cours de route.

Il ne faut pas être un génie pour comprendre que ça en vaut la peine !

Chez KBD, nous suggérons que toutes les polices d’assurance habitation aient une franchise minimum de 1000 $.

C’est simple, si vous pouvez vous permettre d’avoir une franchise plus élevée, faites-le !

Plus votre franchise est élevée, plus vous aurez droit à un rabais élevé.

Évitez de faire de petites réclamations

Les réclamations restent à votre dossier pendant 5 ans et, aux yeux des assureurs, vous font paraître comme étant à plus haut risque à assurer.

Essentiellement, plus vous avez de réclamations, plus ils vous chargeront cher.

Ne soyez définitivement pas la personne qui dit : « Eh bien, ce n’était pas de ma faute, alors je vais le réclamer ! »

C’est rarement de votre faute — c’est à ça que sert l’assurance ! Mais on divague.

Évitez de faire des réclamations lorsque possible, surtout celles que vous pourriez payer vous-même, sans conséquence.

Installez un système d’alarme central

Vous pouvez obtenir un énorme rabais en installant un capteur de fuites et un système d’arrêt d’eau automatique.

Réduire votre risque d’inondation peut aider grandement à réduire le risque que vous fassiez une réclamation. 

Même chose pour le feu et le vol.

Toutes les mesures que vous pouvez mettre en place pour réduire ces risques sont bonnes.

Célébrez le fait d’avoir payé toute votre hypothèque

Je suis le président d’un courtage d’assurances.

On peut dire que je connais plutôt bien l’industrie.

Et en général, je peux expliquer pourquoi les compagnies d’assurances agissent de certaines manières.

Mais dans ce cas-ci, je ne peux pas.

Les compagnies d’assurance habitation donnent des rabais d’environ 10 % aux personnes qui ont fini de payer leur hypothèque.

Je n’ai aucune idée pourquoi!

Et vous savez quoi ?

Je m’en fous !

Faites-leur savoir que vous en avez fini avec votre hypothèque et vous obtiendrez un joli petit cadeau de votre compagnie d’assurance, sous la forme d’un rabais.

Acceptez la victoire.

Demandez des rabais professionnels

Dépendamment de leur emploi ou de leur occupation, certaines personnes sont éligibles à des réductions de prix allant de 5 à 10 %.

La liste inclut : les employés du gouvernement, les étudiants de premier cycle, les enseignants, les retraités, les comptables, les avocats, les ingénieurs et plus encore.

Ne confondez pas le prix du marché et le coût de reconstruction. 

Quand vous faites assurer votre maison, il est crucial que vous l’assuriez pour le coût de construction (ou de reconstruction) — PAS pour le coût de la vente.

En d’autres mots, lorsque vous demandez une soumission, oubliez la valeur de votre maison sur le marché.

Prenez en considération les frais d’une reconstruction complète si elle était ravagée par les flammes.

Prenons, par exemple, une maison à L’Île-Perrot, juste à l’ouest de l’île de Montréal.

La maison a coûté 400 000 $ à construire, incluant la main-d’œuvre et les matériaux.

À cet endroit, j’estime que la maison se vendrait pour à peu près le même prix.

Maintenant, prenons cette même maison, mais situons-la sur la rue Summit Circle à Westmount, un des quartiers les plus aisés au Canada.

Là-haut, je suis prêt à parier qu’elle se vendrait pour plus de 2 millions de dollars.

Si vous vous êtes déjà promenés dans ce coin, vous n’en doutez pas.

Dans cet exemple, vous voulez assurer votre propriété pour 400 000 $, peu importe votre situation géographique ou sa valeur sur le marché.

Pourquoi ?

Parce que le coût de reconstruction reste le même !

Sachant cela, votre prochaine question sera peut-être…

Pour quel montant d’assurance habitation devrais-je être couvert ?

Vous savez maintenant que votre maison doit être assurée pour son coût de reconstruction, PAS pour sa valeur sur le marché.

Mais comment pouvez-vous évaluer le coût de reconstruction ?

Vous n’avez pas construit votre maison vous-même !

Bonne question, mais vous n’avez pas à vous en faire.

Le fardeau d’estimer ce coût n’est pas le vôtre — c’est à la compagnie d’assurance que revient cette tâche.

Les compagnies d’assurance ont accès à des outils qui leur permettent de faire ce genre d’estimation.

Elles vous poseront certaines questions, et vous n’aurez qu’à fournir la bonne information.

La compagnie d’assurance aura besoin de savoir :

  • La superficie (de votre maison, pas du terrain)
  • Le nombre de salles de bain
  • Le type de matériau de revêtement : brique, aluminium, bois ou pierre.

La superficie est de loin le point le plus important.

Assurez-vous de fournir la bonne information.

Vérifiez. Revérifiez.

Alors qu’une erreur sur le nombre de salles de bain n’est pas si grave, une erreur dans la superficie aura définitivement un impact sur votre prix.

Vous vous demandez peut-être aussi pour quel montant vous devriez assurer votre contenu. Ne vous en faites pas !

La compagnie d’assurance s’occupera de cela pour vous.

Elle évaluera la valeur de votre contenu en déterminant le coût de reconstruction, puis en le doublant.

Pourquoi ?

Parce que c’est comme ça !

C’est le processus que les responsables de la réglementation d’assurance au Québec ont établi.

Chaque police d’assurance habitation suit cette procédure et couvre automatiquement les quatre points suivants :

  1. La maison — le coût de reconstruction de votre maison en soi.
  2. Les frais de subsistance —dans l’éventualité où vous auriez à loger dans un hôtel à la suite d’une réclamation.
  3. Le contenu — vos vêtements, électroniques, meubles, etc.
  4. Les structures détachées — comme un cabanon ou un garage.

La couverture d’assurance habitation au Québec est faite ainsi.

Bref, de votre côté, le plus important est de connaître la superficie exacte de votre maison.

Comment obtenir des soumissions d’assurance habitation abordables au Québec ?

Quand vient le temps d’obtenir une soumission abordable, il s’agit souvent simplement de gros bon sens.

N’y pensez pas trop — suivez ces quatre étapes pour obtenir la meilleure soumission possible.

  1. Utilisez la vraie information

    Quelque chose d’aussi stupide que de donner la mauvaise année de construction de votre maison pourrait vous obtenir une soumission inexacte. De plus, comme mentionné plus tôt, faites assurer votre maison pour son coût de reconstruction, plutôt que pour sa valeur sur le marché.

    Astuce de pro : Les propriétaires plus âgés paient moins. Si vous êtes copropriétaire de votre chez-vous avec votre conjoint, utilisez le nom de la personne la plus vieille d’entre vous.

  2. Dites oui à la Question crédit. 

    Ah, la fameuse Question crédit. Les compagnies d’assurance vous demanderont si elles peuvent faire une vérification de votre crédit. Et vous hésiterez probablement. Mais si vous avez une bonne cote, vous n’avez rien à craindre ! Cette vérification n’aura pas d’impact sur votre cote de crédit, et vous obtiendrez probablement un meilleur prix grâce à elle. De toute façon, si vous dites non, les assureurs assumeront que vous avez une mauvaise cote.

  3. Lisez le Guide ultime

    Plusieurs choses se croisent dans les soumissions d’assurance auto et d’assurance habitation. Et puisque nous venons tout juste de publier notre Guide ultime pour obtenir une soumission d’assurance auto abordable au Québec, vous devriez commencer par là !

  4. Magasinez

    Ayez recours à un site agrégateur, passez par un courtier d’assurance habitation comme KBD, ou allez-y avec la méthode DIY en obtenant vous-même des soumissions d’assurance en ligne ou par téléphone auprès des compagnies d’assurance. Peu importe comment vous vous y prenez, magasiner est un des meilleurs moyens d’obtenir une bonne soumission.

Les réclamations d’assurance habitation affectent-elles ma prime ?

Une réclamation, c’est une réclamation.

Contrairement à l’assurance auto où les réclamations dont vous êtes responsable affectent votre prime de manière plus dommageable que celles où vous ne l’êtes pas, chaque réclamation d’assurance habitation aura le même impact.

Comme vous le savez, un dossier comptant plusieurs réclamations (surtout des petites) fait peur aux compagnies d’assurance.

Mais c’est encore plus vrai lorsque les réclamations sont pour des dommages reliés à des dégâts d’eau.

Deux réclamations de ce genre à l’intérieur d’une période de trois ans, par exemple, vous rendront la tâche difficile pour trouver une couverture d’assurance pour inondation ou dégâts d’eau. 

Rappelez-vous : l’assurance habitation n’est pas un service d’entretien.

C’est un dernier recours.

Il est de votre responsabilité d’être proactif et de prévenir les incidents que vous pourriez avoir à réclamer.

Voici certaines choses que vous pouvez faire pour prévenir les dégâts d’eau en particulier :

  • Installez une pompe de puisard (munie d’une batterie de secours)
  • Installez un clapet antiretour
  • Installez un drain français
  • Installez un capteur de fuites et une valve d’arrêt d’eau automatique

Le meilleur moyen de conserver un prix d’assurance bas est d’éviter de faire des réclamations.

Et le meilleur moyen d’y arriver est de prévenir les problèmes.

Comment trouver la meilleure assurance habitation au Québec ?

Ça dépend de ce que vous entendez par « meilleure ».

Vous préoccupez-vous seulement du prix, ou y a-t-il d’autres facteurs importants pour vous ?

Voici quelques options que vous considérerez peut-être comme étant les « meilleures », dépendamment de vos critères.

Je veux parler à la même personne chaque fois que j’appelle : Choisissez une entreprise familiale avec une petite équipe.

Elles ne sont pas aussi nombreuses qu’elles l’étaient, mais on en trouve encore.

Je veux procéder par internet : Considérez Sonnet.

Ils fournissent de l’assurance 100 % en ligne depuis 2016.

Je veux juste une réponse ! : Essayez KBD, votre courtier d’assurance de l’Ouest de l’Île. Vous pouvez aussi essayer Univesta Assurances, or Industrielle Alliance.

Évidemment, on peut aussi se fier à l’avis des consommateurs qui peut nous indiquer les compagnies dont les gens sont le plus satisfaits.

Avez-vous déjà entendu parler de La Personnelle ?

Ils ont reçu le meilleur score de satisfaction de l’étude de J.D. Power mentionnée plus tôt dans l’article.

Ils sont aussi une filiale de Desjardins.

Par contre, pour être éligible à leur assurance, vous devez faire partie d’un ordre professionnel (comme les ingénieurs ou les comptables).

Ils fournissent de « l’assurance de groupe ».

Par exemple, tous les employés de Bombardier peuvent s’assurer chez La Personnelle à prix réduit.

Peu importe avec qui vous décidez de vous assurer, essayez tout de même de suivre certains de nos conseils pour obtenir la meilleure soumission possible, pour réduire vos frais d’assurance, et pour éviter les réclamations.

Ah, et évitez ces foutus nids-de-poule.