Soumission en ligne

Tout sur l’assurance pour voiture d’occasion

Curtis Killen

As president of KBD, Curtis aims to simplify insurance for his clients. He’s helped lead KBD to become one of Canada’s fastest 400 growing companies according to the Globe & Mail.

Modifié le :

Publiée le :

Lorsque vous vous achetez une nouvelle voiture, mais que c’est une voiture d’occasion, est-ce que ça reste une nouvelle voiture ?

🤯

Pendant que nous réfléchissons à cette question existentielle, vous pouvez lire ce guide pratique que nous avons conçu pour toute personne ayant acheté ou s’apprêtant à acheter une nouvelle voiture d’occasion.

Une voiture d’occasion. Une nouvelle voiture d’occasion. Vous comprenez.

Peu importe comment vous approchez la chose, obtenir de l’assurance pour voiture d’occasion ou de l’assurance pour une nouvelle voiture est essentiellement la même chose.

Cela signifie que vous pouvez laisser tomber le présent article et vous rendre directement à celui sur L’assurance auto au Québec et en tirer une tonne d’informations pertinentes.

Mais attendez !

Il y a certains détails spécifiques aux voitures d’occasion que vous devriez savoir si vous en achetez une.

Restez avec nous.

Ai-je besoin d’assurance pour acheter une voiture d’occasion ?

Évidemment !

Tout comme pour une nouvelle voiture, les propriétaires automobiles sont requis d’avoir une couverture de 50 000 $ en assurance responsabilité civile, ou assurance à un bord.

Vous n’avez pas besoin d’assurance à deux bords, sauf si vous décidez de financer ou de louer votre voiture d’occasion.

Quoi qu’il en soit, vous devez être assuré pour pouvoir prendre la route.

Est-ce la même chose si vous recevez une voiture en cadeau ?

Oui !

Même si vous prenez possession de la voiture de vos parents, vous devrez avoir une police d’assurance à votre nom.

Une extension de couverture que nous recommandons souvent aux propriétaires de voitures d’occasion est l’assurance de coût de remplacement.

Arrêtez-nous si vous le savez déjà : une voiture perd 20 % de sa valeur dès que vous quittez le concessionnaire !

Oh, nous pensions que vous nous aviez arrêtés.

La valeur varie selon la personne, que ce soit 10 %, 15 %, 20 % ou tout autre chiffre.

Mais ce vieux dicton est vrai.

Une nouvelle voiture perd de la valeur dès la minute où elle n’est plus considérée comme neuve.

Et tout véhicule perd de la valeur plus il passe de temps sur la route. 

L’assurance coût de remplacement aide à se défendre contre cette réalité pour les voitures d’occasion.

Du point de vue de l’assurance, cela protège l’assuré contre la perte financière causée par la dépréciation.

Si vous démolissez votre voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion — ce qu’on appelle une perte totale — une police d’assurance standard vous remboursera pour la valeur actuelle du véhicule, qui, naturellement, sera plus basse que le montant que vous avez payé à l’achat.

L’assurance coût de remplacement comble cet écart pour vous, vous remboursant la différence entre le prix que vous avez payé pour la voiture et sa valeur au moment de sa perte.

Note : ce produit d’assurance ne fonctionne que si vous avez de l’assurance à deux bords.

Donc, si vous voulez vraiment assurer vos arrières — jeu de mots voulu — nous vous recommandons d’opter pour de l’assurance à deux bords, d’ajouter l’assurance coût de remplacement, et de prendre la route à bord de votre nouvelle vieille voiture.

Pourquoi dois-je avoir une preuve d’assurance lors de l’achat d’une voiture d’occasion ?

Parce que vous en avez besoin.

Tout propriétaire d’une voiture, neuve ou d’occasion, est requis d’avoir une police d’assurance.

C’est la loi au Québec.

Mais si vous faites tout le processus d’achat par vous-même, il est fort probable que personne ne vous rappellera qu’il faut vous munir d’assurance.

Avez-vous déjà acheté ou vendu un item sur Kijiji ou Craigslist, et par le fait même, vécu la pire expérience de votre vie ? 

Des négociateurs agressifs aux escrocs, et en passant par les personnes qui cessent subitement de répondre, ces sites sont loin d’offrir une expérience agréable.

Mais ce n’est pas la réponse à notre question.

Cela appuie seulement le fait que lorsque vous achetez un véhicule d’un particulier par l’intermédiaire d’un site tiers — en d’autres mots, lorsque vous achetez de n’importe qui — le vendeur ne sera certainement pas assez aimable pour vous rappeler tous les détails nécessaires pour finaliser votre achat.

Le transfert des droits de propriété d’un véhicule au Québec s’effectue généralement en présence des deux parties à la SAAQ.

Une fois fait, et après avoir enregistré le véhicule à votre nom, le travail du vendeur est terminé.

Ce dernier se soucie peu de la suite de votre parcours. (À moins que vous ne le percutiez avec ladite voiture à la sortie du stationnement. Mais je m’égare.)

La leçon à retenir : obtenir de l’assurance pour voiture d’occasion est VOTRE responsabilité.

Et celle de personne d’autre.

Si vous passez par un parti tiers, vous êtes vraiment la seule personne à devoir vous en soucier.

Si, par contre, vous financez votre nouvelle voiture d’occasion, d’autres personnes seront soudainement intéressées à savoir si vous êtes assuré.

La compagnie vous prêtant l’argent voudra être certaine que votre bien est couvert.

Certains individus — bien franchement, des idiots — pensent qu’ils peuvent berner la banque en passant complètement à côté du processus d’assurance.

Si vous avez déjà lu certains de mes articles, vous savez que chaque fois que j’utilise l’expression « berner », ça finit plutôt mal pour le fin renard en question.

Dans ce cas-ci, vous ne faites que nuire à vous-même.

Si vous choisissez de ne pas vous munir d’assurance et que votre véhicule se fait voler ou est une perte totale à la suite d’un accident responsable, vous devrez toujours l’argent à la banque.

Vous n’avez donc berné personne (sauf vous-même).

Au final, vous devrez simplement beaucoup d’argent à la compagnie de financement.

Deux compagnies sont en tête de liste pour ce qui est du financement de voitures d’occasion : Desjardins et la Banque TD.

Vous les connaissez. Elles sont grandes et puissantes. Et elles ne vous lâcheront pas.

Combien de temps ai-je pour me procurer de l’assurance après avoir acheté une voiture d’occasion ?

Aucun.

Mais cette question est un peu compliquée.

Règle numéro un : dès que le véhicule est enregistré à votre nom et que vous prenez la route, vous avez besoin d’assurance auto.

Il n’y a pas de sursis.

Si vous financez ou louez, le représentant des ventes pourrait ne pas vous laisser partir sans preuve d’assurance.

Et si vous achetez de n’importe qui, eh bien, il y a toujours l’éventualité que vous vous retrouviez dans un accident en rentrant chez vous.

« Mais je viens tout juste d’acheter cette voiture, monsieur l’officier ! » Quel dommage !

Vous devez donc vous être munis d’assurance auto avant de partir avec votre voiture.

Le meilleur moment pour activer une police d’assurance auto est quelques heures avant de se rendre au concessionnaire ou à la SAAQ pour mettre le véhicule à votre nom.

Mais voici la blague :

Techniquement, vous n’êtes pas censés acheter une police d’assurance auto pour une voiture dont vous n’êtes pas encore propriétaire.

Sauf que tout le monde le fait. Et il n’existe pas vraiment un meilleur moyen de procéder.

Comment obtenir de l’assurance pour une voiture d’occasion

De la même manière que vous le feriez pour une nouvelle voiture : visitez le site web ou appelez la compagnie.

Vous pouvez aussi obtenir une soumission d’assurance auto sur notre site 😊.

Les mêmes rabais s’appliquent à l’assurance auto pour une nouvelle voiture que pour une voiture d’occasion : rabais professionnels, regroupement de l’assurance auto et habitation, et rabais provenant de la télématique.

Pour conclure

De bien des manières, acheter une voiture d’occasion ou une nouvelle voiture est la même chose, côté assurance.

Oui, vous êtes un peu plus laissés à vous-même avec un véhicule usagé.

Mais autrement, il n’y a pas vraiment de différence.

Allez, profitez bien de votre nouvelle voiture.

Vieille voiture.

Peu importe.