Soumission en ligne

Assurance commerciale pour votre entreprise de distribution alimentaire

Curtis Killen

As president of KBD, Curtis aims to simplify insurance for his clients. He’s helped lead KBD to become one of Canada’s fastest 400 growing companies according to the Globe & Mail.

Modifié le :

Publiée le :

Quand un désastre frappe votre entreprise, vous devez garder la tête froide.

Mais si vous opérez dans l’industrie de la distribution alimentaire, il est d’autant plus important d’avoir du sang-froid, afin d’éviter un désastre.

Ou, du moins, il est important de garder vos produits au froid.

Assez de mauvaises blagues — pour l’instant.

Disons que vous distribuez des côtes levées et que vos acheteurs incluent des restaurateurs et des marchés d’alimentation.

Vos produits sont manipulés par plusieurs personnes, du moment où vous les livrez, jusqu’à leur arrivée dans l’assiette du consommateur.

Les côtes levées doivent être conservées à une température précise pour éviter qu’elles ne se gâtent.

Elles doivent aussi être conservées de manière à éviter la contamination, et ce, tout au long du processus de distribution, afin d’éviter un empoisonnement alimentaire.

Manquer à ces critères pourrait avoir un effet terrible sur votre entreprise, entacher vos relations avec vos clients et possiblement engendrer une poursuite judiciaire coûteuse.

Avoir le bon type d’assurance peut minimiser la perte financière résultant d’une telle situation.

Dans cet article, nous vous indiquerons le type de couvertures d’assurance pour grossiste dont vous avez besoin, nous discuterons de différentes manières pour réduire votre prime, et nous vous expliquerons les avantages de vous munir de la bonne police d’assurance commerciale.

Parce que sans la bonne police d’assurance, vous pourriez vivre une guerre froide entre distributeurs alimentaires.

OK, c’était notre dernière.

Quoi prendre en considération quand vient le temps de choisir une assurance pour fabricant de produits alimentaires et boissons ?

Voici les types de couvertures dont vous aurez besoin dans votre police d’assurance.

Responsabilité civile générale (RCG)

L’assurance RCG vous protège dans l’éventualité où votre entreprise est jugée responsable d’avoir causé des dommages corporels ou matériels à un tiers.

Pour le distributeur alimentaire, un exemple serait une personne ayant été malade après avoir consommé votre produit, ou même ayant subi des blessures internes après avoir ingéré du verre se trouvant par erreur dans votre emballage.

Un exemple commun de réclamation de responsabilité est lorsqu’un individu tombe gravement malade, comme dans le cas d’une réaction à la bactérie E. coli ou à la salmonelle.

Assurance des biens commerciaux

L’assurance des biens commerciaux couvre votre entrepôt et vos installations de travail dans l’éventualité où un désastre détruirait une partie de ceux-ci.

Tout comme avec votre assurance habitation, vous êtes remboursé pour ce qui est perdu ou endommagé.

Les périls communs incluent le vol, le feu, les dégâts d’eau et les séismes.

Inventaire et équipement

Pensez à toutes vos machines et à tout l’équipement dispendieux se trouvant dans votre entrepôt ou dans votre cuisine commerciale.

Et s’il y avait une entrée par effraction et que ceux-ci étaient endommagés ou volés ?

La bonne police d’assurance pour distributeur alimentaire couvre exactement ce que le titre de cette section indique : l’inventaire et l’équipement se trouvant sur place.

Assurance pour bris d’équipement

Cette couverture est importante pour les entreprises de distribution et les grossistes alimentaires.

Le gaspillage de nourriture peut avoir des effets désastreux sur vos opérations.

Si votre système de réfrigération commerciale ou de congélation fait défaut et met en péril la fraîcheur d’une grande quantité de vos produits, vous avez un gros problème.

Non seulement cela affecte-t-il vos ventes, mais cela risque aussi d’affecter votre réputation auprès de vos clients en attente de leur commande.

L’assurance pour bris d’équipement couvre les pertes qui ont lieu sur place, c’est-à-dire un bris mécanique ayant lieu à votre entrepôt ou à votre usine de fabrication — pas sur la route.

Alors que faire si vos produits deviennent avariés à cause d’un bris d’équipement dans le véhicule de transport ?

L’assurance cargo maritime couvre généralement les produits en transits, et même si son nom semble indiquer le contraire, elle les couvre avant leur arrivée au port et après leur départ vers leur destination finale.

Le coût de l’assurance pour distributeur alimentaire

Comme pour toutes les polices d’assurance entreprise, le prix de votre couverture d’assurance pour distributeur alimentaire dépend de plusieurs facteurs, incluant entre autres, votre revenu annuel, votre système d’alarme et votre historique de réclamation.

Le revenu annuel : Plus vos affaires vont bon train, plus le risque que quelque chose tourne mal augmente.

Si vous livrez pour 10 millions de produits congelés chaque année, les compagnies d’assurance entreprise s’attendent à recevoir plus de réclamations de votre part que pour une entreprise ayant un revenu annuel de 10 000 $.

Vous paierez donc plus pour votre assurance.

Le système d’alarme : Plus vous êtes préparé pour la possibilité d’un incident, mieux vous paraissez aux yeux des compagnies d’assurance.

Dans l’industrie de la distribution alimentaire, les alarmes pour réfrigérateurs et congélateurs fonctionnent comme les alarmes de vol et vous informent lorsque votre compresseur brise, pour que vous puissiez agir et le réparer rapidement.

Pour réduire le coût de votre assurance, équipez-vous d’un bon système d’alarme.

Si votre entreprise est de taille considérable et que vous entreposez une grande quantité de produits alimentaires, considérez engager une équipe de sécurité dédiée à la surveillance jour et nuit de vos réfrigérateurs et congélateurs, et qui peut répondre à ces alertes.

L’historique des réclamations : Les compagnies d’assurance seront réticentes à vous couvrir si votre passé indique que vous ferez plusieurs réclamations chaque année.

Chez KBD, il nous est arrivé d’avoir à convoquer certains de nos clients pour les avertir qu’un changement s’imposait s’ils ne voulaient pas mettre leur couverture d’assurance en péril.

Alors que faire pour être plus attirant aux yeux des compagnies d’assurance entreprise ?

  1. Installez un bon système d’alarme pour réduire le risque d’avoir à faire une réclamation pour cause de produits avariés
  2. Choisir judicieusement vos partenaires logistiques et de livraison pour garder le nombre de réclamations au minimum

Plus vous faites de grosses réclamations, plus votre prime d’assurance sera élevée, et plus il sera difficile dans le futur de trouver une assurance abordable.

Voyez-le comme une mesure préventive : payez pour de la qualité maintenant et évitez d’avoir à payer pour une réclamation pour produits avariés, ou toute autre chose plus tard.

Police d’assurance pour distributeur alimentaire

Obtenir une police d’assurance pour distributeur alimentaire est similaire à l’obtention de n’importe quel type d’assurance pour grossiste.

Il est important de trouver la bonne police pour votre entreprise, et le meilleur moyen d’y arriver est en travaillant avec un courtier d’assurance qui comprend votre industrie.

Bien que les notions de base soient les mêmes pour toute l’industrie, il y a des facteurs de risque spécifiques au secteur alimentaire — réfrigération, péremption, exposition au soleil — que votre assureur doit connaître pour bien vous conseiller.

Les meilleurs courtiers d’assurance ne font pas que vous procurer une couverture d’assurance — ils offrent aussi de l’aide aux entreprises.

Puisque les courtiers KBD ont de l’expertise spécifique à l’industrie, leurs conseils vont plus loin qu’une simple police d’assurance.

Avec le bon courtier, vous pouvez mettre en place des mesures qui vous permettront de réduire votre risque de réclamation, ce qui vous aidera à garder vos frais d’entreprise plus bas avec le temps.

Non seulement ces mesures contribuent-elles à réduire votre prime d’assurance, mais elles font aussi de vous un distributeur alimentaire plus fiable.

Moins vous êtes victimes d’incident, plus vos acheteurs sont heureux, faisant de vous un joueur important dans la chaîne d’approvisionnement.

Pour conclure

Maintenant que vous connaissez vos besoins en matière de police d’assurance et que vous savez comment être proactif pour réduire votre prime, vous êtes sur la bonne voie.

Payez pour de la qualité maintenant et évitez un désastre financier plus tard.

Recrutez des partenaires fiables ayant la bonne expertise et assurez-vous d’être prêt en cas de bris d’équipement, avant que ceux-ci ne surviennent.

Ainsi, comme vos produits, vous garderez votre sang-froid.