Obtenez votre soumission en ligne pour l’assurance locataire au Québec

KBD est un courtier d’assurance locataire au Québec avec plus de 40 ans d’expérience dans le domaine.

Nous offrons à nos clients la meilleure assurance locataire en rendant le processus simple, rapide et abordable. 

Comparez les prix des meilleurs assureurs
Nos couvertures d’assurance locataire
Assurance responsabilité civile des locataires

Offre une couverture en cas de dommages involontairement causés à l’immeuble de votre propriétaire.

Couverture du contenu

Soumis à une franchise, nous assurons vos biens meubles en cas de feu, de vol et plus encore.

Assurance pour les dégâts d’eau et les inondations

Les réclamations relatives aux dégâts d’eau et aux inondations sont très fréquentes au Québec, surtout chez les individus vivant dans un logement situé au sous-sol.

Témoignages de nos clients

Plus de 600 avis 5 étoiles sur
Martin T.
“Au final, j'ai économisé plus de 1K et j'ai maintenant un service personnalisé! Good Job Émmanuel :)“
Alain L.
“Félix a été très professionnel. D'une patience exemplaire. Rapport qualité prix bien meilleur que celui de ma banque. Très satisfait du produit et du service.“
Erwan J.
“Erica est professionnelle, dynamique et efficace. Ça a été un plaisir de lui confier mes assurances.“
Isabelle L.
“Super service et bons prix. Très professionnel et rapide. Merci!“

Obtenez une soumission rapide d’assurance locataire dès aujourd’hui

FAQ – Assurance locataire au Québec

L’assurance locataire est-elle obligatoire au Québec ?

Non, l’assurance locataire n’est pas obligatoire. Cependant, plusieurs propriétaires l’exigent comme condition dans le bail. Même s’il n’existe aucune loi exigeant l’assurance locataire, les locateurs sont en droit de l’ajouter comme clause pour louer leur propriété.

Combien coûte l’assurance locataire au Québec ?

Le coût moyen de l’assurance locataire au Québec est de 320 $ par année lorsque vous choisissez une franchise de 500 $, ce qui revient à 27 $ par mois.

À quoi sert l’assurance locataire au Québec ?

À bien des choses !

La réponse simple a deux composantes : protéger vos biens, et vous sauver la peau.

Voici les deux couvertures principales incluses dans une police d’assurance locataire.

Contenu : Protège vos biens dans l’éventualité d’un vol ou de dommages causés par le feu ou l’eau.

Responsabilité civile : Couvre les dommages que vous causez à la propriété. Si, par exemple, vous mettez accidentellement le feu à l’immeuble, le propriétaire peut vous poursuivre pour obtenir une indemnisation. (Ce que l’on appelle la subrogation.)

L’assurance responsabilité civile peut payer pour ces factures salées. Même si vous ne possédez pas de biens de valeur, l’assurance responsabilité civile est une bonne couverture à avoir.

Mon assurance locataire augmentera-t-elle après une réclamation ?

Oui. Toute réclamation entraîne une augmentation du coût de votre prime future.

De combien ? Difficile à dire. Cela relève de plusieurs facteurs, mais on parle en général d’une augmentation entre 25 % à 50 %.

Aie-je besoin d’assurance locataire si j’habite avec un ami ?

Que vous viviez seul ou avec quelqu’un, l’assurance locataire n’est pas obligatoire, mais elle est certainement recommandée.

Vous pouvez partager une police (et diviser les coûts), ou avoir chacun votre propre assurance locataire.

Qu’est-ce qu’une bonne franchise pour l’assurance locataire ?

Nous vous recommandons de prendre une franchise de 500 $ ou 1000 $ pour votre police d’assurance locataire. Lorsque vous faites une réclamation, la franchise est le montant que vous devez payer vous-même, avant que la compagnie d’assurance ne paye le reste.

L’assurance locataire couvre-t-elle les dégâts d’eau provenant d’une toilette ?

Oui, mais seulement si la fuite endommage vos biens. Si le dégât d’eau endommage une partie du bâtiment, comme un tapis, il revient alors au propriétaire de réparer les dégâts ou de faire une réclamation à sa compagnie d’assurance.

Cependant, si un expert en sinistre détermine que le dégât d’eau est le résultat de la négligence du locataire, celui-ci pourrait être responsable de payer pour le dédommagement.

Qui doit payer pour l’assurance locataire ?

Vous, le locataire !

Et ce, même si vous n’avez contracté de l’assurance que pour répondre aux exigences de votre propriétaire. La police d’assurance est payée par la personne ayant un intérêt assurable, c’est-à-dire la personne qui pourrait souffrir d’une perte financière dans l’éventualité d’un dommage.

Un propriétaire peut-il exiger de l’assurance locataire ?

Oui. Les locataires ont eux-mêmes plusieurs droits, tout comme il est dans les droits des propriétaires d’exiger qu’un locataire soit muni d’assurance. Et ils le font souvent.

Il est logique pour les propriétaires de rendre obligatoire l’assurance locataire, puisqu’il s’agit d’un moyen de protéger leur bien dans l’éventualité d’un incident. Les incendies surviennent. Le vandalisme aussi. Les propriétaires ont besoin d’être protégés eux aussi.

L’assurance locataire peut-elle être payée au mois ?

Bien sûr. Vous pouvez payer votre assurance en 12 versements, mais soyez avisé que la majorité des compagnies d’assurance au Québec vous factureront des petits frais de financement. On parle en général de frais entre 1,75 % et 3 %.

Dois-je payer une franchise pour l’assurance locataire ?

Oui. La plupart des polices d’assurance locataire ont une franchise entre 500 $ et 1000 $. Lorsque vous faites une réclamation, la franchise est le montant que vous devez payer vous-même, avant que la compagnie d’assurance ne paye le reste.

Les colocataires peuvent-ils partager une assurance locataire au Québec ?

Oui, ils le peuvent. Si vous contractez une assurance locataire, votre colocataire n’est pas automatiquement couvert par votre police — mais vous pouvez y ajouter son nom pour qu’il soit couvert aussi.

Le pour : en vous divisant les frais d’une seule police, vous économisez tous deux de l’argent sur votre assurance.

Le contre : Si votre colocataire fait une réclamation dans laquelle vous n’êtes pas impliqué, votre dossier sera pénalisé, tout comme le leur.

De quel montant de couverture d’assurance locataire aie-je besoin ?

Vous devez être couvert pour un montant équivalent à la valeur de vos biens personnels.

Le locataire moyen au Québec a des biens d’une valeur de 20 000 $. Cela inclut les objets comme les meubles, les électroménagers, les vêtements et l’électronique.

Vous devriez aussi avoir une couverture d’assurance responsabilité civile des locataires d’une valeur d’un million de dollars, ce qui vous protège dans l’éventualité où vous seriez responsable de dommages au bâtiment.

Vaut-il la peine d’avoir de l’assurance locataire ?

Bien sûr. Une perte financière causée par un sinistre tel qu’un incendie ou un vol surpasse de loin le coût annuel d’une police d’assurance locataire.

L’assurance locataire protège non seulement vos biens, mais elle vous couvre aussi si vous êtes responsable de dommages causés au bâtiment du propriétaire et que ce dernier tente de vous refiler la facture. 

Comment obtenir de l’assurance locataire abordable ?

Voici trois choses à faire :

  1. Magasinez pour trouver le meilleur prix d’assurance locataire au Québec.
  2. Choisissez une franchise plus élevée — 1000 $ ou plus si vous en avez les moyens.
  3. Pensez à réduire votre couverture — vous pouvez choisir de n’avoir que la responsabilité civile sur votre police, afin de satisfaire les critères de votre propriétaire, et d’enlever la couverture contre le vol.

 

L’assurance locataire est-elle nécessaire si vous n’avez pas de biens de valeur ?

« Je n’ai pas de biens de valeur. Pourquoi devrais-je prendre une assurance ? »

Celle-là, nous l’entendons souvent.

L’assurance locataire a bien sa raison d’être, parce qu’elle couvre plus que les biens seulement. Elle comprend aussi la responsabilité civile. La couverture de responsabilité civile est cruciale dans l’éventualité où vous seriez responsable de dommages causés au bâtiment.

Si, par exemple, vous mettez accidentellement le feu et que les dommages coûtent au-delà de 30 000 $, le propriétaire ou sa compagnie d’assurance pourrait vouloir vous refiler la facture. Une assurance responsabilité des locataires couvrirait ces coûts.

L’assurance locataire est-elle obligatoire au Québec ?

Non, l’assurance locataire n’est pas obligatoire. Cependant, plusieurs propriétaires l’exigent comme condition dans le bail. Même s’il n’existe aucune loi exigeant l’assurance locataire, les locateurs sont en droit de l’ajouter comme clause pour louer leur propriété.

Un propriétaire peut-il exiger de l’assurance locataire ?

Oui. Les locataires ont eux-mêmes plusieurs droits, tout comme il est dans les droits des propriétaires d’exiger qu’un locataire soit muni d’assurance. Et ils le font souvent.

Il est logique pour les propriétaires de rendre obligatoire l’assurance locataire, puisqu’il s’agit d’un moyen de protéger leur bien dans l’éventualité d’un incident. Les incendies surviennent. Le vandalisme aussi. Les propriétaires ont besoin d’être protégés eux aussi.

Combien coûte l’assurance locataire au Québec ?

Le coût moyen de l’assurance locataire au Québec est de 320 $ par année lorsque vous choisissez une franchise de 500 $, ce qui revient à 27 $ par mois.

L’assurance locataire peut-elle être payée au mois ?

Bien sûr. Vous pouvez payer votre assurance en 12 versements, mais soyez avisé que la majorité des compagnies d’assurance au Québec vous factureront des petits frais de financement. On parle en général de frais entre 1,75 % et 3 %.

À quoi sert l’assurance locataire au Québec ?

À bien des choses !

La réponse simple a deux composantes : protéger vos biens, et vous sauver la peau.

Voici les deux couvertures principales incluses dans une police d’assurance locataire.

Contenu : Protège vos biens dans l’éventualité d’un vol ou de dommages causés par le feu ou l’eau.

Responsabilité civile : Couvre les dommages que vous causez à la propriété. Si, par exemple, vous mettez accidentellement le feu à l’immeuble, le propriétaire peut vous poursuivre pour obtenir une indemnisation. (Ce que l’on appelle la subrogation.)

L’assurance responsabilité civile peut payer pour ces factures salées. Même si vous ne possédez pas de biens de valeur, l’assurance responsabilité civile est une bonne couverture à avoir.

Dois-je payer une franchise pour l’assurance locataire ?

Oui. La plupart des polices d’assurance locataire ont une franchise entre 500 $ et 1000 $. Lorsque vous faites une réclamation, la franchise est le montant que vous devez payer vous-même, avant que la compagnie d’assurance ne paye le reste.

Mon assurance locataire augmentera-t-elle après une réclamation ?

Oui. Toute réclamation entraîne une augmentation du coût de votre prime future.

De combien ? Difficile à dire. Cela relève de plusieurs facteurs, mais on parle en général d’une augmentation entre 25 % à 50 %.

Les colocataires peuvent-ils partager une assurance locataire au Québec ?

Oui, ils le peuvent. Si vous contractez une assurance locataire, votre colocataire n’est pas automatiquement couvert par votre police — mais vous pouvez y ajouter son nom pour qu’il soit couvert aussi.

Le pour : en vous divisant les frais d’une seule police, vous économisez tous deux de l’argent sur votre assurance.

Le contre : Si votre colocataire fait une réclamation dans laquelle vous n’êtes pas impliqué, votre dossier sera pénalisé, tout comme le leur.

Aie-je besoin d’assurance locataire si j’habite avec un ami ?

Que vous viviez seul ou avec quelqu’un, l’assurance locataire n’est pas obligatoire, mais elle est certainement recommandée.

Vous pouvez partager une police (et diviser les coûts), ou avoir chacun votre propre assurance locataire.

De quel montant de couverture d’assurance locataire aie-je besoin ?

Vous devez être couvert pour un montant équivalent à la valeur de vos biens personnels.

Le locataire moyen au Québec a des biens d’une valeur de 20 000 $. Cela inclut les objets comme les meubles, les électroménagers, les vêtements et l’électronique.

Vous devriez aussi avoir une couverture d’assurance responsabilité civile des locataires d’une valeur d’un million de dollars, ce qui vous protège dans l’éventualité où vous seriez responsable de dommages au bâtiment.

Qu’est-ce qu’une bonne franchise pour l’assurance locataire ?

Nous vous recommandons de prendre une franchise de 500 $ ou 1000 $ pour votre police d’assurance locataire. Lorsque vous faites une réclamation, la franchise est le montant que vous devez payer vous-même, avant que la compagnie d’assurance ne paye le reste.

Vaut-il la peine d’avoir de l’assurance locataire ?

Bien sûr. Une perte financière causée par un sinistre tel qu’un incendie ou un vol surpasse de loin le coût annuel d’une police d’assurance locataire.

L’assurance locataire protège non seulement vos biens, mais elle vous couvre aussi si vous êtes responsable de dommages causés au bâtiment du propriétaire et que ce dernier tente de vous refiler la facture. 

L’assurance locataire couvre-t-elle les dégâts d’eau provenant d’une toilette ?

Oui, mais seulement si la fuite endommage vos biens. Si le dégât d’eau endommage une partie du bâtiment, comme un tapis, il revient alors au propriétaire de réparer les dégâts ou de faire une réclamation à sa compagnie d’assurance.

Cependant, si un expert en sinistre détermine que le dégât d’eau est le résultat de la négligence du locataire, celui-ci pourrait être responsable de payer pour le dédommagement.

Comment obtenir de l’assurance locataire abordable ?

Voici trois choses à faire :

  1. Magasinez pour trouver le meilleur prix d’assurance locataire au Québec.
  2. Choisissez une franchise plus élevée — 1000 $ ou plus si vous en avez les moyens.
  3. Pensez à réduire votre couverture — vous pouvez choisir de n’avoir que la responsabilité civile sur votre police, afin de satisfaire les critères de votre propriétaire, et d’enlever la couverture contre le vol.

 

Qui doit payer pour l’assurance locataire ?

Vous, le locataire !

Et ce, même si vous n’avez contracté de l’assurance que pour répondre aux exigences de votre propriétaire. La police d’assurance est payée par la personne ayant un intérêt assurable, c’est-à-dire la personne qui pourrait souffrir d’une perte financière dans l’éventualité d’un dommage.

L’assurance locataire est-elle nécessaire si vous n’avez pas de biens de valeur ?

« Je n’ai pas de biens de valeur. Pourquoi devrais-je prendre une assurance ? »

Celle-là, nous l’entendons souvent.

L’assurance locataire a bien sa raison d’être, parce qu’elle couvre plus que les biens seulement. Elle comprend aussi la responsabilité civile. La couverture de responsabilité civile est cruciale dans l’éventualité où vous seriez responsable de dommages causés au bâtiment.

Si, par exemple, vous mettez accidentellement le feu et que les dommages coûtent au-delà de 30 000 $, le propriétaire ou sa compagnie d’assurance pourrait vouloir vous refiler la facture. Une assurance responsabilité des locataires couvrirait ces coûts.

D'autres moyens d'obtenir une meilleure assurance locataire

Soumissions d'assurance locataire par ville

Soumissions d'assurance locataire par province