2020/11/02
Claudia Fortin

Assurance véhicule commercial : guide 101 du débutant

Vous avez l’impression d’être un débutant en assurance ?

Ne vous inquiétez pas, nous comprenons. 

C’est un moment exaltant pour votre entreprise: votre boulangerie familiale a peut-être finalement décidé de s’essayer dans la livraison.

Ou alors, vous venez tout juste d’engager une équipe de vente pour faire bouger votre inventaire et vos représentants ont besoin de visiter des clients en dehors de la ville.

Fournir des voitures d’entreprise est une étape importante.

Mais le stress gêne votre excitation.

Avant de mettre ces voitures sur la route, vous devez vous occuper du grand A: assurance.

Et ça vous angoisse.

Quand il s’agit du grand A, la plupart des gens savent qu’ils en ont besoin, mais ils ignorent exactement de quel type, à quel prix et où l’obtenir.

Notre travail, c’est de répondre à toutes ces questions pour vous et de vous faire passer de débutant à expert en un clin d’oeil.

Quand aies-je besoin d’une assurance auto commerciale?

Commençons par le début:

« Comment savoir si j’ai besoin d’une police d’assurance auto commerciale ? »

Si les véhicules que vous possédez ou louez sont utilisés à but commercial, vous nécessitez une assurance commerciale.

Facile, non ?

Mais qu’est-ce que ça signifie exactement ?

Si un véhicule aide un employé à réaliser une tâche reliée à son travail, il s’agit alors d’un véhicule commercial et il doit être assuré comme tel.

Simplifions les choses: vous avez besoin d’une police d’assurance camion commercial si vos employés exécutent les tâches suivantes:

La police d’assurance auto commerciale doit être enregistrée au nom de la compagnie et le véhicule doit avoir des plaques d’immatriculation commerciales.

Quand n’aies-je pas besoin d’une assurance auto commerciale?

Disons que vos trois meilleurs gérants ont été promus au titre d’exécutifs et que, comme récompense, vous leur fournissez chacun une voiture.

Ils n’utilisent cette voiture d’entreprise que pour leur voyagement quotidien de leurs résidences personnelles au bureau.

Cet exemple ne requiert pas de police d’assurance auto commerciale.

Ou, par exemple, si vous opérez une compagnie de transport comptant une large flotte de camions qui transportent des matériaux de valeurs d’un bout à l’autre du pays.

Une assurance véhicule commercial ne fait pas l’affaire — vous avez besoin d’une police d’assurance transport qui couvre également les produits transportés.

Si votre situation ressemble aux deux derniers exemples mentionnés, vous n’avez pas besoin d’une assurance auto commerciale et vous êtes libre de quitter !

Mais si votre entreprise ne ressemble pas aux deux derniers exemples, continuez votre lecture.

Comment fonctionne l’assurance auto commerciale?

Bon, nous avons maintenant établi que vous avez besoin d’une assurance auto commerciale.

Mais à quoi servira cette nouvelle police d’assurance lorsque vous l’aurez ?

Si votre conducteur entre en contact avec tout autre chose qu’un autre véhicule, votre police d’assurance auto commerciale couvrira les dommages aux tiers parties.

Vous vous demandez peut-être: la responsabilité ne couvre-t-elle pas les dommages aux tiers partie lors d’un accident avec un autre véhicule ?

Non !

Et voici pourquoi.

Au Québec, nous opérons sous un système d’assurance sans égard à la responsabilité.

Avec la Convention d’indemnisation directe, les conducteurs québécois impliqués dans un accident doivent chacun faire une réclamation chez leur propre compagnie d’assurance, indépendamment de qui est en faute.

Ceci veut dire que vous n’avez pas de recours légal contre une personne dont la conduite vous a causé un accident — et vice versa.

Si vous êtes familier avec les polices d’assurance auto personnelle, ceci ne sera pas trop différent.

Avec la bonne police d’assurance auto commerciale, vous aurez accès à trois types de couverture:

Couverture de responsabilité: Pour les accidents où votre conducteur n’est pas responsable.

Couverture de collision: Pour les accidents où votre conducteur est responsable

Couverture tous risques sauf collision ou renversement: Pour le feu, vol, vandalisme, bris de glace ou objets qui tombent.

Note: Surtout si vous avez une entreprise de livraison, il est important de comprendre qu’une police d’assurance auto commerciale ne couvre que le véhicule et non ce qui est à l’intérieur.

Cela signifie que l’équipement de vente ou l’item à livrer, situé dans le coffre ou sur le siège arrière, n’est pas couvert avec ce type de police.

Pour assurer ce type de contenu, vous devez vous munir d’une police d’assurance des biens et responsabilité civile additionnelle.

Combien coûte une assurance camion commercial?

Pour faire court: ça dépend.

Le prix de l’assurance auto commercial n’étant pas fixe, voici trois facteurs qui influencent votre prime d’assurance auto.

La distance de conduite

Quel est le rayon de voyagement de votre véhicule commercial ?

Plus votre livraison est éloignée ou plus votre représentant conduit loin, plus vous paierez.

Autrement dit, plus la distance couverte est grande et plus le temps passé sur la route est long, plus les chances d’avoir un accident augmentent.

Traverser les frontières ajoute un élément de plus: bien que vous ne pouvez pas être poursuivi pour avoir causé des blessures corporelles au Québec, vous pouvez l’être si l’accident à lieu en Ontario ou aux États-Unis.

Le risque

Ça dépend principalement de votre domaine de travail.

Plus vos opérations quotidiennes posent un risque élevé d’accident, moins les courtiers d’assurance sont enclin à prendre votre dossier.

Si vous faites fréquemment des livraisons de bois, d’allumettes, et de gaz, un courtier sera très réticent à vous représenter.

C’est un exemple idiot, mais vous comprenez l’idée !

À l’opposé, un représentant de vente qui transporte avec lui des prototypes ou du matériel de présentation est considéré comme étant à faible risque.

Votre crédit

C’est vrai: plus vous avez une bonne cote de crédit, plus votre couverture commerciale sera abordable.

En fait, c’est le cas pour toutes les polices d’assurance et c’est basé sur des études qui suggèrent que les personnes ayant une bonne cote de crédit font moins de réclamations — les courtiers d’assurance sont donc en mesure de leur offrir un meilleur prix.

Donc est-ce que j’ai besoin d’une assurance auto commerciale?

Oui !

Si vous êtes rendu à ce point dans votre lecture, nous assumons que vous possédez, financez ou louez une voiture qui, par définition, est utilisée dans un but commercial.

Vous avez des représentants de vente qui visitent des clients, ou des employés qui font des livraisons régulièrement.

Selon la loi, vous êtes requis d’avoir une couverture de responsabilité minimum de 50 000 $ pour pouvoir opérer un véhicule commercial au Québec.

Et un courtier d’assurance comme KBD exigera que vous combiniez votre police d’assurance auto commerciale à une police d’assurance responsabilité civile générale commerciale (RCG) qui couvre vos opérations d’entreprise.

Conclusion

L’assurance commerciale n’a rien d’effrayant !

Si vous en êtes à lire à propos de l’assurance auto dont votre entreprise à besoin, vous êtes déjà sur la bonne route.

En ayant complété notre guide 101 de l’assurance auto commerciale, vous avez officiellement gradué du niveau de débutant.

Vous êtes prêt à obtenir une soumission en ligne, ou à téléphoner à l’un de nous courtiers d’assurance.

Lorsqu’ils vous demanderont de quel type d’assurance vous avez besoin, vous pourrez répondre comme un expert, en toute tranquillité d’esprit.

Cliquez ou appelez pour une soumission aujourd’hui.
Contactez-nous Obtenez une soumission