2018/08/14
KBD Insurance

J’ai eu un accident de voiture — Que dois-je faire?

S’il y a bien une vérité universelle quand il s’agit de la conduite d’un véhicule, c’est que tout le monde va finir par avoir un accident à moment ou à un autre. Peu importe qui vous êtes et l’attention que vous portez à votre conduite, il y a de grandes chances pour que vous subissiez un accident au cours de votre vie. Reste à savoir quand.

Au Canada, où sont enregistrés autour 8 millions de véhicules, il y a 160 000 accidents déclarés chaque année. Même si le Canada ne tient pas compte des collisions non déclarées, certains rapports estiment que le nombre total d’accidents se rapproche en réalité de 500 000 par année. Si vous avez déjà conduit sur une route glissante en hiver ou déjà vu un conducteur regarder son téléphone plutôt que de porter attention à la route, vous pensez sûrement que ce nombre devrait être encore plus élevé.

Alors maintenant que nous avons établi qu’il y a de forte de chance que vous retrouviez dans un accident, revoyons maintenant ce que vous devez faire dans le cas d’une collision automobile.

Que faire sur les lieux de la collision

Ne faites rien. Prenez quelques instants pour évaluer la situation. Est-ce que vous allez bien? Vos passagers sont-ils tous sains et saufs ? Dans le cas de toute collision, la chose la plus importante est votre sécurité et celle de vos passagers. Tout le reste est secondaire. Si quelqu’un dans votre véhicule est sérieusement blessé, appelez immédiatement le 911.

Si tout le monde va bien et que votre véhicule fonctionne, faites votre possible pour le déplacer à l’écart de la circulation, sinon vous pourriez aggraver la situation avec un autre accident.

Ne donnez JAMAIS d’argent pour les dommages causés à la voiture d’une autre personne, même si vous êtes à 100 % et que vous le savez. Au Québec, nous avons ce qu’on appelle l’accord d’indemnisation directe, ce qui signifie que chaque personne est responsable de réparer les dommages causés à sa propre voiture, peu importe qui est en faute. Donc, oui, même si vous avez traversé un feu rouge et que vous frappez la voiture devant vous, vous et votre compagnie d’assurance ne sont pas responsables de payer les dommages de l’autre véhicule.

Si tout le monde sur les lieux de la collision va bien et que l’autre conducteur ne s’est pas enfui (ce qui est considéré comme un délit de fuite, nous en parlerons plus tard), il n’est pas nécessaire d’appeler la police.

Faites un constat. Vous devez échanger les informations importantes avec l’autre conducteur. Vous devez prendre en note et partager (nous sommes en 2020, vous pouvez aussi prendre une photo) vos numéro de permis de conduire, vos nom et vos adresses, vos numéro d’immatriculation, vos numéro de plaque d’immatriculation et vos certificat d’assurance. Si l’autre conducteur ne vous donne pas toutes ces informations, vous devrez appeler votre assurance afin de vous assurer qu’ils disposent d’assez d’informations. Faute de quoi vous devrez probablement appeler la police.

À ne pas faire sur les lieux de la collision

Il est évident que vous ne devriez JAMAIS quitter les lieux de l’accident. Le délit de fuite est un crime. Vous ne devriez dans aucun cas quitter les lieux sans contacter la police ou échanger les informations avec l’autre conducteur. Si l’autre conducteur quitte les lieux, appelez immédiatement le 911.

N’admettez pas que vous avez commis une faute à l’autre conducteur (verbalement ou par écrit) la police ou l’assurance s’en chargera pour vous.

Ne vous disputez et ne vous battez pas avec l’autre conducteur. Cela pourrait aggraver la situation. On appelle cela un accident pour une raison, personne n’a essayé de blesser volontairement une autre personne. Si l’autre conducteur devient hostile, éloignez-vous et appelez la police.

Après avoir partagé vos informations, appelez immédiatement votre compagnie d’assurance. Ils vous demanderont de leur communiquer les informations que vous avez collectées, en plus d’un récapitulatif de l’accident. Si votre véhicule a subi des dégâts, vous devrez l’amener à un garage afin d’obtenir une estimation. Vous devrez vous assurer que le garage en question a été approuvé par votre compagnie d’assurance. À partir de là, votre travail est pratiquement terminé. Le garage enverra à votre compagnie d’assurance une estimation qui indiquera l’ampleur des dégâts et le coût des réparations. Votre compagnie d’assurance fera approuver l’estimation par un expert en sinistre de la SAAQ et validera, rejettera ou modifiera la déclaration.

En fonction des détails de votre accident, vous pouvez décider de réclamer les dégâts à votre assurance ou de les payer vous-même.

Vous vous demandez sûrement pourquoi vous paieriez vous-même alors que votre assurance est en mesure de le faire. Tout dépend de votre contrat d’assurance, votre police a une franchise qui devra être payée avant que l’assurance ne s’applique. Par exemple, si votre franchise est de 500 $ et l’estimation du coût des réparations de 2000 $, vous seriez responsable des premiers 500 $ et la compagnie d’assurance couvrirait les 1500 $ restants. De plus, vos tarifs d’assurance augmenteront fort probablement par la suite, surtout si vous êtes responsable de l’accident.

Heureusement, il existe des courtiers d’assurance honnêtes tels qu’Assurance KBD qui sont là pour vous et qui vous aideront en un clin d’œil. Découvrez leurs forfaits d’assurance automobile à assurancekbd.com.

Tag avec :
Cliquez ou appelez pour une soumission aujourd’hui.
Contactez-nous Obtenez une soumission