2018/12/12
KBD Insurance

Qu’est-ce que l’assurance-responsabilité professionnelle?

Nous avons déjà mentionné l’importance d’avoir une police d’assurance-responsabilité générale commerciale pour votre entreprise, mais certaines entreprises doivent se protéger contre plus que des blessures physiques et des dommages matériels. C’est là que la couverture d’assurance-responsabilité professionnelle entre en jeu.

L’assurance-responsabilité professionnelle, aussi appelée « Erreurs et Omissions », est un type de police d’assurance détenue par les professionnels tels que les comptables, les institutions financières, les avocats, les architectes, les ingénieurs, les estimateurs, les gestionnaires de portefeuille, les sociétés de logiciels et les courtiers d’assurance, pour ne nommer que ceux-là. Ces professionnels offrent des services à leurs clients plutôt que des produits tangibles, ce qui explique pourquoi ils ont besoin de ce type particulier d’assurance ; une mauvaise séance de consultation des REER ne déclenchera aucun incendie. Leur risque principal est lié au potentiel d’entraîner des préjudices financiers, soit à cause de négligence, d’une erreur ou de conseils erronés donnés à des clients. Un gestionnaire de portefeuille achetant une action qui perd une portion importante de sa valeur peu après l’achat ou un estimateur qui calculant mal la valeur d’un édifice en sont des exemples.

Une police d’assurance erreurs et omissions couvrira aussi votre entreprise dans le cas d’une violation contractuelle ou de responsabilité contractée en vertu d’un contrat. En voici un exemple : une société de logiciels qui signe un contrat pour développer un programme pour un client à qui il doit être remis avant une certaine date. Si la date d’échéance n’est pas respectée, le client peut poursuivre la société de logiciels pour violation contractuelle afin d’être remboursé pour ses dépenses supplémentaires et la perte de recettes causée par le retard.

Les manufacturiers sont aussi susceptibles d’être la cible de plaintes pour responsabilité professionnelle. Ils pourraient ne pas fournir un produit à temps, effectuer une commande dans la mauvaise couleur ou ne pas répondre aux exigences demandées par le client. Cette erreur ne causerait aucun dommage physique à un tiers, mais le manufacturier pourrait être tenu responsable des pertes financières de leur client.

Dans le cas de certaines professions, l’assurance erreurs et omissions est obligatoire et est souscrite par le biais du conseil d’administration ou d’une association. Elle peut aussi être achetée auprès de votre courtier d’assurance local, comme KBD!

En fin de compte, nous sommes tous humains et il arrive à tout le monde de faire des erreurs. Il est important que les entreprises s’assurent d’être protégées si leurs décisions d’affaires ont le potentiel de causer des préjudices financiers à leurs clients. Comme veut le dicton, mieux vaut prévenir que guérir.

Tag avec :
Cliquez ou appelez pour une soumission aujourd’hui.
Contactez-nous Obtenez une soumission