2018/10/10
KBD Insurance

Le changement climatique et ses effets sur les primes d’assurance

Puisque vous avez cliqué sur cet article, il est facile de deviner que vous croyez au changement climatique, au réchauffement de la planète et à leurs conséquences désastreuses sur l’environnement. Si vous avez besoin de plus d’informations pour être convaincu, sachez qu’en 2018 nous avons connu les cinq mois les plus chauds jamais ressentis, une vitesse et une férocité grandissantes des incendies de forêt, des cyclones et des inondations inhabituelles à travers le monde

Comme nous le savons déjà aujourd’hui, le changement climatique est responsable d’un nombre croissant d’ouragans. Afin de mesurer leur impact, il suffit de se souvenir de 2017, année lors de laquelle les ouragans Harvey et Irma ont ravagé l’est des États-Unis et l’ouragan Maria a détruit Porto Rico. Les coûts des dégâts continuent de grimper alors que les habitants de Porto Rico souffrent encore des séquelles causées par la catastrophe. Selon National Geographic, le bilan s’élèverait aujourd’hui à 200 milliards de dollars. Plus que le PIB de 54 pays !

Un peu plus près de chez nous, les incendies qui se propagent à Fort McMurray et qui ont poussé plus de 100 000 personnes à quitter leur logement ont causé des dégâts dont les coûts s’élèvent à quasiment 10 milliards de dollars ! Vous pensez que ces deux dernières années sont des exceptions ? Cette étude menée par l’entreprise d’ingénierie Mott MacDonald estime que d’ici 20 ans, 200 milliards de dollars seront nécessaires pour couvrir les pertes causées par des catastrophes naturelles. Suite à cette estimation, nous nous posons tous la même question : Qui paiera cette facture ?

Comme souvent, la réponse est: ça dépend.

Prenons le cas des incendies de Fort McMurray. Les dommages causés par un incendie sont couverts par pratiquement tous les régimes d’assurance habitation et donc par les compagnies d’assurance, mais pas celle avec laquelle vous avez signé votre contrat d’assurance. Attendez, quoi ? Eh oui, les compagnies d’assurances font suivre nos contrats d’assurance à des réassureurs : en bref, des compagnies d’assurance pour compagnies d’assurance. Certaines agences estiment que plus de 85 % des dommages causés par les incendies seront couverts par les réassureurs nationaux pour les compagnies d’assurance locales. Cependant, les propriétaires ne sont pas au bout de leurs peines. Ils perdront leur franchise et les compagnies d’assurances locales augmenteront certainement leur prime au cours des années qui suivront.

Restons en Alberta et retournons en 2013. Les inondations majeures qui ont touché la province ont causé plus de 7 milliards de dollars de dommagesContrairement aux incendies, les inondations ne sont généralement pas couvertes par le régime d’assurance des propriétaires. D’ailleurs, seulement 2 milliards (28 %) des coûts liés aux dommages ont été couverts par les compagnies d’assurance. La responsabilité est donc retombée sur les épaules des propriétaires.

Malheureusement, ce dernier scénario est le plus courant ; les catastrophes naturelles causées par le changement climatique frappant le plus souvent des zones tropicales ou des golfes dans lesquels vivent principalement des populations pauvres et non assurées. Dans ces cas, les gouvernements participeront à des actions de secours humanitaires afin de procurer un minimum de réconfort aux habitants touchés. Toutefois, les secours humanitaires se révèlent souvent insuffisants, comme dans le cas de Porto Rico et à la suite du tremblement de terre à Haïti.

Ok, intéressons-nous maintenant à vous. Que faire de toutes ces informations?

Vous devez être conscient des circonstances couvertes par votre police d’assurance, et de celles qui ne le sont pas. Par défaut, une police d’assurance typique ne couvrira aucun dégât des eaux causé par des inondations, par des conditions glaciales, par la neige ou toute autre sorte de déplacement terrestre tel que les tremblements de terre, les glissements de terrain, etc. Cependant, si vous vivez dans une région dans laquelle vous pensez être en danger, procédez avec votre compagnie d’assurance à la vérification de votre couverture. Si vous vous sentez menacé, demandez-leur d’ajouter un montant en prévision d’un de ces événements de force majeure, et s’ils ne le font pas, trouvez quelqu’un qui le fera. Pour beaucoup d’entre nous, la tranquillité d’esprit n’a pas de prix.

Tag avec :
Cliquez ou appelez pour une soumission aujourd’hui.
Contactez-nous Obtenez une soumission