2019/06/27
KBD Insurance

Conseils Importants Pour La Location de Votre Domicile sur Airbnb et des Plateformes Similaires

Les services en ligne comme Airbnb ont changé la façon dont nous voyageons à l’étranger en matière de séjour à l’hôtel. Je suis sûr que lors de votre dernier voyage, vous avez passé votre séjour dans la maison/le condo de quelqu’un d’autre grâce à la plateforme Airbnb, et si ce n’était pas le cas, je suis certain que vous avez au moins jeté un coup d’œil à l’application ! Louer le domicile de quelqu’un d’autre plutôt que de payer une chambre d’hôtel est une bonne manière d’économiser de l’argent et de vivre une expérience complètement différente lorsque vous voyagez à l’étranger ou dans différentes régions du pays dans lequel vous vivez.

Si vous êtes propriétaire d’un condo ou d’une maison ayant l’intention de le/la louer à court terme sur une plateforme comme Airbnb ou un service similaire, autrement dit devenir un « hôte », l’article d’aujourd’hui est pour vous : nous allons regarder ce dont vous avez besoin pour assurer votre/vos condo(s) ou votre/vos maison(s), et nous vous donnerons d’autres conseils en chemin.

L’assurance est un élément essentiel lorsque vous utilisez ces services, elle protège toutes les parties concernées si quelque chose se passe mal, comme un incendie ou un invité qui se blesse. Nous devons nous souvenir qu’il y a trois parties impliquées dans chaque séjour : le convive, l’hôte, et le fournisseur de service (Airbnb). En raison du fait qu’il y a plus que deux parties impliquées, il peut s’avérer difficile pour une compagnie d’assurance de déterminer qui est responsable dans le cas d’une réclamation, ce qui est la raison pour laquelle chaque partie devrait être assurée

En ce qui concerne le convive ayant une assurance dans le cas d’un accident dans lequel ils causent accidentellement des dommages à la propriété d’un hôte, sachez que leur régime d’assurance habitation chez Assurance KBD couvre ces dommages 😉. Nous garderons les risques qu’un convive peut rencontrer pour un autre article de blog ! 

Revenons au fonctionnement de l’assurance dans le cas d’un hôte Airbnb : pour commencer, vous avez sans aucun doute besoin d’avoir votre propre police d’assurance qui couvre votre logement si quelque chose se passe mal, à la fois lorsque des convives y séjournent et lorsqu’il n’est pas loué. Trouver la bonne assurance peut être difficile pour les personnes utilisant des sites Web de « pair à pair » ou « d’économie de partage » pour louer leur(s) bâtiment(s) et/ou leur(s) unité(s) de logement. En effet, la plupart des compagnies d’assurance refusent de vous assurer dans une situation comme celle-ci (pas ici chez KBD!).

Si vous louez votre unité de logement à court terme (vous êtes un hôte Airbnb), voici quelques conseils importants qui ne sont pas liés à l’assurance, mais qui ont plus à voir avec certaines règles et régulations que vous devez respecter :

Définition de court termePour les compagnies d’assurance, un bail à court terme signifie que vous louez votre immeuble/unité sur une période de moins d’un an, même si il/elle n’est pas loué(e) sur une plateforme « pair-à-pair ».

Permis → Dépendamment de la ville dans laquelle vous vivez, vous avez probablement besoin d’acheter un permis auprès de la ville afin de louer votre unité sur des plateformes telles que AirBnB. Si vous louez votre logement « illégalement » sans permis, il se peut que les compagnies d’assurance refusent de payer une réclamation si quelque chose tourne mal durant le séjour d’un convive AirBnB.

Règlement administratifs de copropriété → Beaucoup de syndicats de copropriété interdisent la location à court terme au sein de leurs immeubles. Avant de louer votre unité de logement dans un immeuble à condos, vérifiez le règlement administratif ou consultez un membre du syndicat afin de vous assurer que c’est autorisé. Vous risquez non seulement de recevoir une amende pour avoir enfreint les règles, mais si l’un de vos locataires cause des dommages à l’immeuble, votre assurance responsabilité risque de ne pas couvrir les dégâts et vous êtes alors dans l’obligation de payer vous-mêmes.

AirBnB n’assure pas vos effets personnels → Contrairement à la croyance populaire, lorsque vous louez votre unité sur un site web comme AirBnB, vos effets personnels ne sont pas couverts. Certains de ces sites fournissent ce que l’on appelle « assurance hôte » qui peut couvrir votre responsabilité dans le cas où vous seriez impliqué dans une poursuite judiciaire avec un convive, mais qui ne couvre pas les dommages directs causés à votre propriété. Tout cela pour dire qu’il est très important que vous ayez votre police d’assurance personnelle lorsque vous louez votre unité sur ces plateformes puisque la politique de base d’AirBnB ou d’autres compagnies contiennent de nombreuses exclusions.

Ne supposez pas que votre police d’assurance actuelle couvre les locations à court terme → Si vous louez votre domicile à des convives AirBnB, vous devez sans aucun doute en informer votre compagnie d’assurance. Les compagnies d’assurance peuvent refuser de payer une réclamation si un accident est causé par un convive AirBnB au sein de votre logement ; assurez-vous de déclarer toutes les informations. Si votre compagnie d’assurance actuelle ne couvre pas ce type de risque, vous devez en trouver une qui le fait (KBD) afin de veiller à être couvert.

Maintenant, voyons de quel type d’assurance vous aurez besoin si vous êtes un hôte Airbnb ou si vous planifiez simplement de louer votre immeuble à court terme.

Assurance responsabilitéSans doute la protection la plus importante que vous pouvez avoir en matière d’assurance immobilière, cette protection vous couvre si des dommages à la propriété d’autrui ou des dommages corporels sont causés à des tiers (vos convives) par vous ou votre immeuble. Si vous vous retrouvez mêlé à une affaire relative à la responsabilité liée au séjour de l’un de vos convives, vous pouvez avoir l’esprit tranquille puisque vous êtes couvert jusqu’à 1 000 000 $.

Assurance immobilière tous risques → les coûts de votre prime d’assurance proviennent de l’assurance de votre immeuble. Voici certains des principaux risques que vous devriez faire assurer pour votre bien de location, à la fois lorsque vous le louez et lorsque vous y habitez :

Vos contenus / effets personnels → Que vous louiez une maison entière ou une unité de condo, vous avez besoin d’une couverture pour les meubles et les effets personnels qui s’y trouvent. Si un convive cause des dommages à votre propriété personnelle durant leur séjour, cela n’est pas pas pris en compte par la politique de AirBnB. Nous vous assurons dans le cas de débats causés par vos convives et dans le cas des risques listés ci-dessus.

Revenu locatif → Si votre logement est inhabitable suite à un sinistre, vous perdez sur votre futur revenu locatif; KBD peut protéger cette source de revenus.

Pour conclure, si vous êtes un hôte Airbnb, vous devez avoir votre propre police d’assurance adaptée à ce scénario spécifique afin de vous assurer d’être convenablement couvert dans le cas d’une réclamation. Ne présumez pas qu’une plateforme telle que Airbnb, Homeaway, VRBO, ou Sonder couvre automatiquement tous vos risques, parce qu’elles ne le font pas. 

Cliquez ci-dessous pour une soumission ou n’hésitez pas à nous appeler si vous souhaitez des explications supplémentaires!

Tag avec :
Cliquez ou appelez pour une soumission aujourd’hui.
Contactez-nous Obtenez une soumission